L’île Secrète de Daniel Pagés

« Homme libre, toujours tu chériras la mer ! » (Charles Baudelaire)

Je viens de terminer la lecture de L’île Secrète, un très bel ouvrage de Daniel Pagés paru aux éditions L’ametlièr. Il s’agit d’un recueil de trois récits de mer et d’amour qui vous insuffle l’envie de partir à l’aventure.

Son écriture fluide et sensible nous embarque pour des îles mystérieuses aux charmes multiples. On découvre tout d’abord l’Île Noire, une beauté indomptable assaillie par le vent et les vagues, où les disparitions se multiplient. Puis, on vogue vers des îles calmes et sublimes, des beautés exotiques ayant la douceur d’un rêve.

L’intrigue nous happe dès les premières pages et  l’on s’attache avec force aux protagonistes. Ces héros sont généralement des êtres simples au passé douloureux et qui désirent se couper du monde pour retrouver l’essentiel ; on peut citer dans ce cas là un gardien de phare, un vieux pêcheur, un couple d’aventurier et peut-être même les sirènes.

Daniel Pagés a été successivement éducateur de jeunes en difficultés, paysan et skippeur professionnel de voiliers. Cela se ressent dans son écriture. Il décrit les paysages maritimes, leur faune et leur flore avec un vocabulaire technique et le jargon fleuri des marins ou des autochtones. Cependant, l’auteur parvient à nous glisser des explications sans altérer le rythme du récit. C’est un passionné qui transmet son savoir en restant ludique. (J’ai appris ce qu’était un pacha, les exploits de Joshua Slocum, la VHF… )

Il retranscrit également les sentiments que l’on éprouve face à ces éléments avec beaucoup de justesse.

Bien qu’il traite essentiellement de l’Océan, j’ai entendu la voix de la mer qui m’est chère dans les mots de cet auteur et cela m’a donné envie de retrouver son immensité.

Je vous conseille donc vivement cet ouvrage. Vous découvrirez également la vision personnelle de l’auteur sur le mythe des sirènes.

This entry was posted in Mes lectures. Bookmark the permalink.

One Response to L’île Secrète de Daniel Pagés

  1. Mickaël says:

    En lisant la phrase suivante, « C’est un passionné qui transmet son savoir en restant ludique. », on comprend que tu souhaites partager avec nous un auteur qui te ressemble dans sa pratique de « transfert de savoir » juste en le lisant. C’est exactement ce que tu m’expliquais aimer dans l’exercice de l’écriture : apprendre quelque chose à tes lecteurs tout en faisant goûter à leur esprit tes délicatesses manuscrites. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *